Qu’est-ce qu’une micro niche… et en avez-vous besoin ?

Une microniche est une offre très spécifique. Vous pouvez également rencontrer le terme de focalisation ou spécification pour décrire ces produits ou services axés sur une proposition de valeur très particulière. Ces micro-opportunités sont issues de niches déjà segmentées à partir d’un marché plus large.

Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur facebook

Votre entreprise bénéficierait-elle d’une micro-opportunité ?

L’un des plus grands avantages des micro-opportunités est qu’ils permettent de préqualifier les clients et les consommateurs dès le début de l’entonnoir d’achat.

Les personnes qui recherchent des pièces automobiles peuvent être à la recherche de tout, des parechocs aux rétroviseurs à la mouche en passant par des banquettes arrières. Mais les personnes qui recherchent spécifiquement des pièces de voiture peuvent aussi avoir des “besoins” très différents. Ils peuvent établir des priorités :

  • Accessibilité
  • Etat
  • Disponibilité
  • Prix
  • Qualité
  • Robustesse

Souvent, il y aura un chevauchement de ces qualités. Mais si votre créneau est la disponibilité et la vente de pièces de voiture rare, vous n’aurez pas à vous soucier de capter l’attention de personnes disposant de véhicules uniques et très couteux.

Les autres avantages d’une micro-opportunité se ramifient à partir de là. En voici quelques-uns :

  • Une communauté de clients passionnés. Les personnes intéressées par des pièces automobiles de véhicules rares s’intéressent souvent à des sujets précis en rapport avec votre offre. Il est donc plus facile de créer une stratégie de contenu pour le trafic organique ; il y a moins à deviner ce qui plaira à vos clients. Les personnes qui cherchent des pièces pour voiture rare pour leurs véhicules de collection sont déjà bien informées. Ils seraient probablement intéressés par un blog ou un podcast offrant des conseils et des recommandations spécifiques, d’experts.
  • Moins de concurrence. Sur des marchés de masse et même dans des niches, gagner en visibilité et en notoriété peut être un défi. Dans une microniche, il est plus facile de gagner l’attention et de se différencier parce que vous avez moins de concurrents. Vous devez encore préciser votre valeur unique dans l’espace et la clarifier auprès de votre public averti.
  • La fidélité à la marque. Bien que ce ne soit pas une évidence et qu’il faille répondre aux exigences de vos clients, une sous-niche peut favoriser l’intérêt à long terme. C’est parce que les microcréneaux sont construits sur l’expertise, la passion et la personnalisation. Il est plus difficile d’apporter une touche personnelle sur des marchés de masse.
  • Démarrer avec une seule micro niche. Par exemple, Bioseptyl propose des brosses à dents écoconçues avec têtes interrogeables, et du dentifrice bio par le biais d’un plan d’abonnement. Leur objectif est une production sans déchets, sans plastique, et vertueuse.

Respire dans la même logique, propose sous forme de divers abonnement des packs de produits cosmétiques, respectueux de l’environnement et surtout de votre santé. C’est sur ce créneau d’ailleurs que la marque a créé son sillon, puisqu’elle s’adresse aux femmes et aux hommes étant concernés aussi bien par leur hygiène corporelle que par les produits qu’elles utilisent.

Les entreprises peuvent également ajouter une micro niche après avoir établi leur marque dans un marché de niche plus important.

Le célèbre site ecommerce de bricolage ManoMano a ajouté progressivement des nouvelles références produits à son catalgoque initial, jusqu’a devenir la marketplace leader dans le domaine de la rénovation DIY. En diversifiant ses produits, cela lui a permis de garder ses clients captifs, car pour la plupart d’entre nous, du matériel de bricolage constitue des achats importants et peu fréquents. En proposant des produits consommables, le pure player s’assure des ventes régulières et une forte attractivité de sa marketplace pour ses partenaires.

Comment découvrir le(s) meilleur(s) micro-opportunité(s) pour votre entreprise

1. Identifiez vos points forts.

Pour découvrir un micro-opportunités qui mérite d’être développé, commencez par examiner vos points forts – que ce soit en tant qu’individu, équipe ou entreprise. Vous aurez plus de chances de trouver un succès durable dans les domaines qui vous passionnent, vous et votre équipe.

Pensez à une entreprise qui propose aux entreprises ou aux indépendants des espaces de travail en coworking. Peut-être que leurs besoins actuels consistent à limiter leurs frais fixes pour les réinvestir dans d’autres dépenses, comme la formation de leurs collaborateurs ?Cela pourrait donner naissance à une offre B2B de micro-créneau, comme des services de développement du management à distance ou sur des compétences clés spécifiques en communication et marketing ?

 

2. Concentrez-vous sur le problème.

Quels sont les problèmes à résoudre dans votre secteur d’activités ou sur vos thématiques. Pensez aux fois où vous vous êtes dit “Si seulement nous avions _____” pour vous aider à résoudre un problème courant dans la vie quotidienne, au travail ou dans une activité de loisir. Remplissez ce formulaire pour une idée d’entreprise de micro-créneau prometteuse.

Les problèmes que vous rencontrez sont probablement aussi des problèmes pour d’autres. Faites un brainstorming sur les différents problèmes et les solutions possibles, et voyez lequel vous semble le plus pertinent pour vos clients.

 

3. Faites votre étude de marché de micro-créneau.

Vous voulez vous assurer que votre micro-niche a une base de clients. Voici quelques domaines sur lesquels vous devez concentrer vos recherches :

  • Étude de marché formelle et informelle. Discutez avec vos amis, votre famille, ou contactez vos pairs (et vos clients) sur votre secteur pour connaître leurs besoins actuels et ceux que vous seriez en mesure de proposer. Si vous avez le budget nécessaire, vous pouvez mener des recherches à plus grandes échelles en envoyant des emails ciblés ou des faires des enquêtes sur les médias comme Facebook pour évaluer l’intérêt du sujet.
  • Utiliser Google trends ou Quora. Ces outils peuvent vous aider à découvrir des micro-niches au sein de marchés plus importants. Recherchez différents termes liés à votre idée de solution, puis explorez les sujets et les requêtes qui s’y rapportent. Vous pouvez également découvrir des variations entre les différentes régions.
  • Veille sur les réseaux sociaux. Explorez les hashtags sur les médias sociaux liés à votre sous-niche ou à votre secteur d’activité. Consultez également les leaders d’opinion, les groupes professionnels et les organisations de votre secteur d’activité cible. De quoi discutent-ils ou s’intéressent-ils ? Remarquez-vous un nouveau domaine d’expertise ? Remarquez-vous un sujet mal adressé ou incomplet dans les discussions qui pourrait être une opportunité ?

4. Faites la liste des concurrents.

Il est possible que vous ayez une idée de génie et que vous tombiez sur une idée inexploitée.

Mais le plus souvent, vous découvrirez que vos savoir-faire et vos passions vous mèneront vers des micro-opportunités ou il existe déjà un ou plusieurs concurrents. Personne n’a le monopole de la bonne idée.

Il vous faudra maintenant revenir au mode recherche et brainstorming.
Voici par où vous pouvez commencer :

  • Le marché est-il assez grand pour vous deux, quatre ou quinze personnes ?
  • Comment pouvez-vous vous différencier de la concurrence ? Avec un meilleur service ? Avec un prix inférieur ou supérieur ?
  • Dans quels domaines vos concurrents sont moins performants ?
  • Comment pouvez-vous faire mieux ?

 

5. Tester votre offre

Vous n’avez pas besoin de passer des jours et des semaines pour concevoir un nouveau concept depuis zéro.

Vous pouvez déjà le tester sur un produit ou service phare. C’est le cas du slip français qui s’est lancé en 2011 avec un seul produit : des slips. Elle s’est étendue à d’autres vêtements et accessoires aujourd’hui, mais les sous-vêtements resteront les produits emblématiques.

Une autre façon de tester votre idée consiste à créer une page d’atterrissage (ou landing page), ce qui est un processus simple avec des outils de glisser-déposer comme Elementor que nous utilisons quotidiennement chez Webpulser.

Une fois que vous avez une page d’atterrissage personnalisée, commencez à faire la publicité ciblée sur votre produit ou service avec des annonces payantes sur les moteurs de recherches et les réseaux sociaux.

Si votre page génère des visites et des conversions via vos formulaires, vous avez détecté une première adéquation marché/produit. C’est la preuve que votre concept est viable.

Pour cela vous devez utiliser des mots clés qui définissent clairement votre offre. Vous attirerez ainsi des personnes ayant une réelle intention d’achat, qui sont en phase de décision et qui cherchent une solution.

 

6. Faites confiance à votre instinct

Ce n’est pas parce que personne n’a jamais tenté de commercialiser le service ou le produit que vous avez imaginé en secret que personne ne s’y intéresse. Si vous avez identifié une problématique non résolue, c’est qu’il y a forcément un marché. Ou alors vous pouvez carrément réinventer un marché en partant d’une niche.

C’est le cas d’entreprises comme Alan, qui sur un marché avec de fortes barrières à casser le code en proposant un service complètement dématérialisé d’assurance pour les salariés.
En s’attaquant un problème simple – la rapidité du remboursement des frais des santés et la facilité de souscription- elle a pu séduire de nouvelles entreprises qui était jusque là engagée avec des assurances traditionnelles et pourtant bien installées.

 

Source HubSpot : What Is a Micro Niche … and Do You Need One?

Par ici Par ici